23 juin 2006

APOCALYPTO Mel Gibson


l'erreur fondamentale des Mayas
Ronald Wright, La Fin du Progrès ? , Editions Naïve, février 2006.
S’appuyant sur les civilisations sumérienne, romaine, maya et de l’île de Pâques, il met au jour les failles qui ont conduit à leurs disparitions : développement d’une société hiérarchisée au sein de laquelle une minorité surconsomme au mépris du plus grand nombre, pillage intensif des ressources naturelles entraînant des dégâts irréversibles sur l’environnement... Le constat est clair et chaque fois identique : prises au piège de la logique du progrès, ces civilisations ont littéralement bâti leur perte, échouant à faire cohabiter impératif moral et innovation technique. Comment ne pas voir les parallèles avec le monde actuel ?

Aucun commentaire: