21 août 2006

Vers la Pétro-apocalypse


Article paru dans Le Monde, édition du 1er avril 2004

Dans quelques années, la production mondiale de pétrole conventionnel déclinera tandis que la demande mondiale ne cesse de croître. Le choc résultant de cette famine pétrolière structurelle est inévitable, tant sont importantes la dépendance de nos économies au pétrole bon marché et l’impossibilité concomitante de les en sevrer rapidement.

Cette prophétie certaine est universellement ignorée, déniée ou sous-estimée. Rares sont ceux qui mesurent exactement l’imminence et l’ampleur de son avènement.

Depuis le premier choc pétrolier de 1973-1974, toutes les interventions militaires américaines peuvent être analysées à la lumière de la crainte du manque de pétrole bon marché.

Malgré ce que disaient René Dumont et les écologistes dès la campagne présidentielle de 1974, les gouvernements des pays industrialisés ont continué et continuent à croire au pétrole bon marché quasi inépuisable - au détriment du climat et de la santé humaine, détraqués par les émissions de gaz à effet de serre - plutôt que d’organiser la décarbonisation de leurs économies.

Yves Cochet est député (Vert) de Paris, ancien ministre de l’aménagement du territoire et de l’environnement

Aucun commentaire: