19 février 2007

métrosexuel

D'après une étude d'euro RSCG, le metrosexuel metropolitan sexual a entre vingt cinq et quarante ans et prend grand soin de sa petite personne : il surveille son poids, sa santé, exfolie sa peau, court les magasins. Mais n'allez pas penser que toutes ces activités le font douter de sa virilité...bien au contraire, ces hommes qui ont pour modèle le footballeur David Beckham sont les emblèmes d'une nouvelle génération où les codes de la séduction classique s'avèrent totalement obsolètes.
Donc, le métrosexuel est un homme urbain, au sens développé de l'esthétique, qui dépense énormément de temps et d'argent dans son apparence et son style de vie.
Le métrosexuel n'a pas honte d'exhiber une part de sa féminité, au risque de faire peur aux femmes. Gender Flexibility, les sociologues américains lient cette " élasticité des genres " à des bouleversements plus globaux. Les femmes travaillent, les rôles s'égalisent au sein de la famille et les codes masculins (l'honneur, la force…) ne sont plus prégnants .

Aucun commentaire: