21 octobre 2009

Le Chant de la Terre de Mahler


Avant-dernière oeuvre achevée de Mahler, cette "symphonie avec voix" marque, pour son compositeur, un retour à la vie après une série de drames. Dureté de la condition humaine, besoins essentiels de l'homme, consolation : les thèmes abordés sont d'une poignante humanité.

Le Chant de la Terre se compose de 5 Lieder avec orchestre, chantés alternativement par des voix de ténor et de baryton, le baryton pouvant être remplacé par un contralto féminin. Comme on le verra dans la discographie, le contralto s'est rapidement imposé par rapport à la voix d'homme.

Les thèmes abordés (l'oubli dans le vin, la vanité de la vie, la superficialité de la beauté et de l'amour, la poète observant un monde souriant mais dont il ne fait plus partie, la petitesse de la condition humaine face à un monde éternel, la douleur de l'âme cherchant l'oubli et le repos...) auraient pu être traités de manière aussi bien vulgaire que spirituelle. Mahler, qui ne fut pourtant pas un écrivain, a trouvé le ton juste de simplicité, non dépourvue d'un certain hiératisme, qui rend poignante la douleur de l'homme. C'est le poème de la condition humaine, du détachement des apparences pour rejoindre l'éternité de la terre.

Aucun commentaire: