29 janvier 2010

Scolastique

Scolastique vient du latin schola (ae, f), école et désigne une philosophie développée et enseignée dans les universités au Moyen Âge visant à concilier la philosophie antique(particulièrement l'enseignement de la philosophie première d'Aristote) avec la théologie chrétienne.

Lors de la Réforme protestante au xvie siècle, la scolastique sera accusée d'avoir ruiné la doctrine chrétienne en établissant la prépondérance de la philosophie antique. Le débat se résume en ces termes : les réformateurs, notamment Martin Luther, accuseront les scolastiques d'avoir hellénisé la religion chrétienne. Les tenants du Vaticanconsidèrent que les scolastiques ont plutôt christianisé la civilisation hellénistique, ouvrant la foi aux catégories de la pensée antique.

"Plus tard, on verra Érasme accuser de paganisme le Moyen Âge chrétien. Quant à Luther, il ira jusqu'à dire que les philosophes du Moyen Âge ont livré les clés de la théologie à la morale païenne. Érasme et Luther ont raison, ils visent la scolastique. Les clés de la théologie sont confiés aux mains d'Aristote. La théologie devenue science cesse d'être prière ».
Marie-Madeleine Davy, Initiation médiévale, la philosophie au xiie siècle, Albin Michel 1980, bib. de l’hermétisme, p265

Aucun commentaire: