21 juin 2006

La description d’une société apocalyptique


Une société déshumanisée : la société décrite par Fahrenheit 451 montre que de nombreuses valeurs humaines ont sombré ; l’amour, puisque Montag et sa femme ne se rappellent plus leur première rencontre, l’intelligence a elle aussi sombré ; en effet, les gens se contentent de l’opinion officielle et même les ‘gardiens de la vérité’, comme Beatty, ne comprennent pas ce qu’ils disent, puisque d’après eux, la culture et le dialogue se résument à un échange de citations. De plus, même la communication a sombré ; en effet, chacun fait preuve d’un individualisme forcené. Les gens sont redevenus des enfants, ils vivent dans l’immanence et veulent uniquement agir : ‘Les gens ne parlent de rien’. Enfin, on peut dire que cette société est redevenue primitive, puisqu’elle pratique le culte de la violence, au nom du bonheur.

Ce qui a causé l’émergence d’une telle société
Les méfaits de l’émergence d’une culture de masse : comme le décrit le pompier Beatty, l’émergence d’une telle société n’a été rendue possible que par l’émergence d’une culture de masse, facilité par la déliquescence du système scolaire ; ‘le cinéma et la radio, les magasines, les livres sont nivelés par le bas en une vaste soupe’. Les gens se sont désintéressés de la culture et ont préféré faire du sport, regarder la télévision …

Aucun commentaire: