30 juillet 2006

Nicolas Hulot "n'exclut pas" une candidature à l'élection présidentielle


"On a toujours pas intégré la plus grande menace qui ait pesé sur l'humanité: le péril climatique. La majorité des candidats à l'élection présidentielle semblent s'en désinteresser (...) C'est atterrant. Quant aux écologistes, faute de privilégier une démarche unitaire, ils sont inaudibles", estime le producteur et animateur de télévision.

"Encore une fois, que les politiques prennent leurs responsabilités, qu'ils osent enfin dire aux Français que nous courons à la catastrophe si rien n'est fait"

Au total, si "on ne veut pas aller vers une société de privation, il faut imaginer une société de modération"

Aucun commentaire: