21 juin 2007

la réflexion sincère de l'homme


« La psychanalyse a complètement dénaturé la réflexion sincère de l'homme sur lui-même, qui avait atteint son point culminant, après un long développement du christianisme, chez Kierkegaard et Nietzsche, et l'a remplacée par une méthode qui consiste à dévoiler le rôle des désirs sexuels et à retrouver les expériences spécifiques de l'enfance. Ainsi la réflexion véritable, pleine de périls est-elle supplantée par la simple récognition de types connus, dans une prétendue nécessité qui porte à l'absolu les manifestations les plus inférieures de l'existence humaine (...). La théorie psychanalytique fait de la libido et des autres instincts la réalité authentique, comme le fait le marxisme des intérêts matériels. Sans doute existe-t-il réellement, mais il s'agit de découvrir leurs limites possibles et de comprendre qu'ils ne constituent pas l'essentiel de l'être humain. »

Karl Jaspers, La situation spirituelle de notre temps.

Aucun commentaire: