14 juillet 2007

Rimbaud


"Il faut souligner le tempérament très nerveux, la santé fragile, un caractère affectueux, vibrant, hypersensibilisé, en lutte avec une difficulté de contacts qui le démolissait et l'obligeait à s'enfermer dans un monde à part d'où il lançait son chant insolent, grinçant comme une tôle rouillée ou harmonieux comme le zéphyr."
Stanislas Fumet, Rimbaud mystique contrarié - La marche du temps, 2005, 200 p., 18,90 €

Aucun commentaire: