04 mai 2008

Le monde libre et amoral dans lequel nous vivons aujourd’hui



L' oeuvre de Houellebecq : dans ses écrits il est souvent question d’individus qui ne savent plus ce qu’ils doivent faire dans la vie, qui se sentent seul et rejetés dans la marge de la société. Ce sont des individus isolés qui ne réussissent pas à suivre le reste. Dans la vision du monde de l’homme individualisé, l’absence de sentiment d’amour et la préoccupation de soi-même sont omniprésents. Pour Houellebecq, les événements de mai ‘68 sont à la base du monde libre et amoral dans lequel nous vivons aujourd’hui.

Selon Houellebecq, la libération morale et la révolution sexuelle de cette époque ont été néfastes pour l’homme. Comme il dit dans son essai Approches du désarroi :

(...) magiquement, pendant quelques jours, une machine gigantesque et oppressante s’est arrêtée de tourner. [pendant les manifestations et les grèves la société était paralysée] (...) Naturellement, ensuite, la machine sociale a recommencé à tourner de manière encore plus rapide, encore plus impitoyable (et Mai 68 n’a servi qu’à briser les quelques règles morales qui entravaient jusqu’alors la voracité de son fonctionnement).

Aucun commentaire: