14 septembre 2008

Ce serait une folie de nous priver des religions

«la fonction irremplaçable de la religion pour la formation des consciences et de la contribution qu’elle peut apporter, avec d’autres instances, à la création d’un consensus éthique fondamental dans la société».

Benoît XVI répondait ainsi à Nicolas Sarkozy qui a déclaré: «Nous assumons nos racines chrétiennes». «Ce serait une folie de nous priver (des religions, ndlr), tout simplement une faute contre la culture et contre la pensée. C'est pourquoi j'en appelle à une laïcité positive», a-t-il ajouté.

Aucun commentaire: