21 mars 2011

Politiquement correct


Le politiquement correct (anglicisme de politically correct, PC) désigne, presque toujours pour la dénoncer, une attitude véhiculée par les politiques et les médias, qui consiste à adoucir excessivement les formulations qui pourraient heurter un public catégoriel. Pour ses détracteurs, le politiquement correct met ainsi en place un carcan intellectuel que toute expression d'une opinion doit accepter, imposant en fin de compte d'adopter un ensemble d'idées. Pour l'historien américain Jacques Barzun, « le politiquement correct ne proclame pas la tolérance ; il ne fait qu'organiser la haine. »

L'expression a été adoptée par le français au début des années 1990. Elle se rapproche des expressions « bien-pensance » ou « conformisme. » Pour Jean Dutourd, il s'agit de tenir pour « bienfaisante, incontestable, irréfutable, et pour tout dire obligatoire, une certaine philosophie politique qui, extérieurement, à l'air d'être le fruit de la morale, de la tolérance, de l'humanitarisme, du progressisme, de l'égalité, de l'esprit démocratique, alors qu'elle n'est en réalité que l'expression la plus autoritaire du conformisme international, lequel, sous couleur d'idéalisme, peut se livrer à un pragmatisme effréné, qui ne recule pas à l'occasion, devant le crime. »

Aucun commentaire: