15 juin 2011

Le pays cathare, nouvel Eldorado des prophètes de l'apocalypse


TOULOUSE — L'imposant pic de Bugarach, le village perché de Lamanère, autant de sites emblématiques où il faudrait être, pour échapper à la fin du monde le 21 décembre 2012. Le pays cathare est devenu depuis quelques années un terrain de prédilection pour les prophètes de l'apocalypse en France.

L'Aude et les Pyrénées-Orientales sont "touchées de plein fouet par les messages apocalyptiques", explique Georges Fenech à l'AFP, à l'occasion de la publication du rapport annuel de la mission interministérielle qu'il dirige contre les sectes.

Depuis 2008, des groupes de la mouvance Ramtha, créée aux Etats-Unis à la fin des années 1970 par Judy Zebra Knight, ont pris pied dans ces départements et dans le Sud-Ouest, dit-il.

Une dizaine de communes sont concernées par les théories de cette Américaine qui prétend "converser" avec Ramtha, guerrier lémurien qui aurait libéré son peuple de la tyrannie des Atlantes il y a 35.000 ans.

La CNIS, association de défense des "nouvelles spiritualités", s'insurge, elle, contre une "chasse aux sorcières". "On est dans une forme d'inquisition en France contre tout ce qui est alternatif aux religions et thérapies reconnues, une époque que les Cathares ont connue, où l'on dresse des listes, l'on stigmatise et l'on condamne", dit sa porte-parole Marie-Christine Koenig.

Aucun commentaire: