16 janvier 2015

discuter plutôt que d'insulter

"Ce journal n'a eu de cesse de manier le crayon pour insulter les croyances religieuses et se moquer de toute autorité et institution. Mais la liberté ne s'inscrit-elle pas dans un ensemble plus large de responsabilité, le respect d'autrui et d'abord le fonctionnement de  la raison ? La liberté en question est celle d'exprimer ce que la raison énonce. Or celle-ci est un outil de connaissance, de jugement, d'argumentation, et c'est à ce titre qu'elle peut déployer sa puissance critique de réfutation. Identifier la liberté d'expression au seul droit absolu de choquer autrui dans ce qui lui apparaît comme le plus sacré est un contresens sur ce qu'est la raison."

Aucun commentaire: