23 février 2007

Amour courtois


Il désigne l’amour profond et véritable que l’on retrouve entre un prétendant et sa dame. Au Moyen Âge, on lui attribuait certaines particularités courantes : l'homme doit être au service de sa dame, à l'affût de ses désirs et lui rester inébranlable de fidélité. C'est un amour hors mariage, prude sinon chaste et totalement désintéressé, mais non platonique et ancré dans les sens et le corps autant que l'esprit et l'âme.
Puisque le sentiment de l'amant est censé s'amplifier, son désir grandir et rester pourtant en partie inassouvi, il n'était pas rare de constater que celui-ci était amoureux d'une femme inaccessible, lointaine ou feignant l'indifférence. On nommait ce tourment, à la fois plaisant et douloureux joï (à ne pas confondre avec joie).
Ce nouveau concept devint finalement une vertu essentielle du code chevaleresque.
En plus des valeurs de force et d'endurance des chevaliers, le chevalier courtois doit pratiquer la générosité et le respect d'autrui, la patience et la constance.
Les femmes sont vénérées pour leur beauté et leur amour et les hommes sont honorés pour leur courage et leur bravoure. Dans la tradition de l'amour courtois, il y a quatre idées principales. L'amoureux est malade d'amour, donc il pense tout le temps à son amante et il ne dort pas. Il vit pour elle.
L'idéal français de l'amour courtois décrit le chevalier comme étant au service d'une dame inaccessible, souvent l'épouse de son maître, dans une relation chaste mais idéalisée sur le plan romantique, et d'une noblesse infinie.
Sous l'influence des troubadours, les mentalités vont commencer à évoluer.La poésie des troubadours entoure la femme de beaucoup de dignité, d'honneur et de respect ; elle en fait l'incarnation de la noblesse et de la vertu.
En réaction contre la grossièreté et la brutalité de la société féodale, un nouveau mode de vie voit le jour. Les femmes attendent maintenant de leurs maris de l'abnégation, de la considération et de la gentillesse. La galanterie est née.



Aucun commentaire: