24 février 2007

Hors de prix


"Le triomphe du pragmatisme sur tout, le pessimisme ambiant qui peut nous faire basculer à tout moment dans le cynisme et nous amener à nous dire que finalement, pour gagner une place au soleil, tous les moyens sont bons". Les personnages se sont construit autour de ce thème : "Ensuite est arrivée Irène, un personnage asservi à une idée très particulière du bonheur, qui confond un peu luxe et sérénité. Puis Jean, effacé et timide jusqu'à la soumission. Et enfin, l'idée du malentendu comique de leur rencontre."

Pierre Salvadori

Pierre Salvadori réussit (...) le tour de force de parler de désespoir, de cynisme, d'avidité avec un regard lucide et amusé, corrigeant ainsi le monde par l'humour. SCORE

Indéniablement moraliste, cette comédie stigmatise l'obscénité du luxe, voire de l'argent. L'Humanité

Aucun commentaire: