25 février 2007

Chevalerie

Les vertus traditionnelles de la chevalerie, vues par le prisme de la littérature, sont de nobles sentiments tels la pitié, l'humilité, la bravoure, la courtoisie, la foi ou l'honneur.
Les qualités de chevalier idéal sont la sagesse, la prouesse, la générosité et la fidélité.
Au moyen-âge, la noblesse doit justifier l'ascendance divine de son pouvoir par une conduite irréprochable.
  • Le heaume : l'espérance, l'intelligence, la pudeur.
  • La cuirasse : la prudence, la piété, la protection contre le vice et l'erreur.
  • Les gantelets : la justice, la science, le discernement, l'honneur.
  • L'écu (bouclier) : la foi, le conseil, la protection contre l'orgueil, la débauche et l'hérésie.
  • La lance : la charité, la sagesse, la droite vérité.

Aucun commentaire: