17 mai 2007

L'amour et le monde




Messager d'un au-delà du Monde, l'amour échappe aux investigations de la psychologie et des sciences de l'homme; car celles-ci peuvent tout au plus le décrire mais elles ne sauraient le faire naître ni dire dans quel sol s'enfoncent ses racines véritables.


Un tel constat d'impuissance recherche des compensations, déclenche un retour offensif du monde et provoque des conduites d'acharnement qui visent à déraciner l'amour, à le chosifier afin de pouvoir le mettre lui aussi en cage.


C'est dans la désacralisation de l'amour donnée pour une libération des tabous oppressifs qu'une prétendue « ouverture au Monde » a déclenché des réactions en chaîne où triomphent la violence et la destruction.


A partir du moment où l'amour n'est plus que ce qui distrait du monde et non ce qui l'illumine, il cesse d'être ce qui nous consume pour devenir ce que nous consommons.


Jean Brun, LES RIVAGES DU MONDE, L'amour et le monde, p.141,142.

Aucun commentaire: