29 mai 2007

Vide et Plein du Monde



Yves Klein avait monté une "exposition" intitulée Vide dans une galerie dont les murs, les plafonds et les planchers avaient été uniformément peints en blanc, et où ne se trouvait absolument rien. Un peu plus tard, dans les mêmes salles, Arman lança des invitations pour Plein; les pièces avaient été remplies de détritus de toutes sortes puisés dans de nombreuses poubelles, à tel point qu'il était impossible de pénétrer dans les lieux.

Tel est bien le dilemme offert au Monde qui refuse le Tout-autre : ou le Vide total, ou le plein de déchets. Ceux qui ont récusé toute Transcendance et tout Message se trouvent inéluctablement renvoyés au Monde et à eux-mêmes, et ce jusqu'à l'obsession.

Ainsi le refus de la Transcendance et l'adoration du Monde conduisent l'homme à une schizophrénie où il se fracasse contre le mur situé au fond de l'impasse qu'il constitue pour lui-même.

Jean Brun, Les Masques du Désir, p.240,241, Buchet-Chastel, 1981.


Aucun commentaire: