02 mai 2008

M. de Schutter prédit "la fin de la nourriture à bas prix"


L'ère de la nourriture bon marché est derrière nous.

les objectifs ambitieux en matière de production de biocarburants que se sont fixés les Etats-Unis et l'Union européenne sont irresponsables. La production de colza, l'huile de palme, qui détruit les forêts en Indonésie, l'utilisation d'un quart de la récolte de maïs aux Etats-Unis, c'est un scandale, qui sert uniquement les intérêts d'un petit lobby, avec l'argent du contribuable. J'appelle au gel de tout investissement dans ce secteur.

Qu'en est-il des carburants de la deuxième génération, produits à partir de déchets agricoles ?

Ils ne sont pas une panacée, dans la mesure où ils consomment encore plus d'eau que ceux de la première génération. Etudions-les, mais ne nous voilons pas la face : il faut consommer moins d'énergie, utiliser moins d'automobiles, et ne pas se faire d'illusion sur la capacité des nouvelles technologies à nous permettre de poursuivre notre mode de vie occidental.

Olivier de Schutter, rapporteur spécial de l'ONU sur le droit à l'alimentation

LE MONDE | 02.05.08 | 13h45

Aucun commentaire: