06 février 2011

le multiculturalisme a échoué en Grande-Bretagne

Après la déclaration percutante, il y a quelques mois, d’Angela Merkel sur l’échec du modèle multiculturel allemand, c’est au tour de David Cameron de passer aux aveux. À Munich, le Premier Ministre britannique n’a pas mâché ses mots. Dans la ligne de mire, l’islamisme fondamentaliste.
par Marie Ansquer

La Grande-Bretagne serait-elle en train de trahir son image de société multiculturelle ? À écouter l’allocution de David Cameron à Munich, on pourrait le croire. Les mots du chef du gouvernement britannique sont sans ambiguïté. Ils traduisent un changement de cap. À tour de rôle, David Cameron dénonce « la tolérance passive de ces dernières années », « le multiculturalisme subventionné par l’État » et « la peur de tenir tête aux organisations islamistes ».

aussi sur ce blog Le credo "Multikulti"

Le Premier ministre britannique a estimé devant la Conférence de Munich sur la sécurité que "la tolérance" à l'égard de ceux qui rejettent les valeurs occidentales a échoué.

Il a plaidé pour "un libéralisme plus actif, plus musclé" pour défendre l'égalité des droits, le respect de la loi, la liberté d'expression, la démocratie en Grande-Bretagne.
Ses déclarations surviennent après celles de la chancelière allemande Angela Merkel, qui avait elle-même estimé en novembre que le multiculturalisme était un échec et que l'Allemagne n'avait pas assez fait pour intégrer ses immigrés. "Depuis des années, des décennies, l'approche était que l'intégration n'était pas quelque chose qu'il fallait promouvoir, que les gens vivraient les uns à côté des autres (...) Cela s'est avéré faux", avait-elle déclaré.

Aucun commentaire: