11 septembre 2013

la mort toutes les quarante secondes

Dans le monde, une personne se donne la mort toutes les quarante secondes. Triste record, la France est l'un des pays européens où le niveau de suicide est le plus élevé.

En France, toutes les 50 minutes une personne se suicide. Cela représente 11.000 morts par an.

Près d'un actif sur trois a déjà pensé au suicide

Le chiffre est élevé. Près d'un actif sur trois a déjà pensé au suicide, révèle une étude du cabinet de prévention des risques professionnels Technologia publiée lundi, à la veille de la journée mondiale de prévention du suicide.

Selon l'enquête, 27% des actifs ont déjà pensé au suicide et 3% y ont même pensé "souvent". Ils sont également 12% à rapporter avoir été confrontés au suicide au cours des 12 derniers mois, via un membre de leur famille (27%), un ami (32%), un collègue (37%), un voisin (8%) ou autre (6%).


La dépression est le premier facteur de risque des pensées suicidaires et des tentatives de suicide, quel que soit l'âge. Vient ensuite le fait d'avoir subi des violences (sexuelles ou non). Il faut y ajouter le fait de vivre seul, la situation de chômage, un faible niveau de revenu, la consommation de tabac et celle d'alcool (surtout chez les femmes). Enfin, l'appartenance aux minorités sexuelles est également un facteur de risque (les homosexuels hommes sont particulièrement concernés).


Enfants adoptés : 4 fois plus de tentatives de suicide


Menée sur plus d'un millier d'adolescents pendant une période de suivi de quatre ans, une étude américaine confirme le risque élevé de suicide chez les enfants adoptés. Quatre fois plus de tentatives de suicide ont été rapportées dans cette population par rapport aux enfants non adoptés.

Parmi les facteurs pouvant être associés à cette hausse, les chercheurs évoquent l'héritage familial. « La toxicomanie, le comportement suicidaire ou les maladies psychiatriques des parents biologiques » peuvent en partie expliquer les cas de suicide chez l'enfant adopté.



Aucun commentaire: