29 juin 2010

L'Avenir de la Vie


"Dès qu'on dépasse 60-65 ans, l'homme vit plus longtemps qu'il ne produit et il coûte alors cher à la société. Du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s'arrête brutalement plutôt qu'elle ne se détériore progressivement. Je suis pour ma part en tant que socialiste, objectivement contre l'allongement de la vie parce que c'est un leurre, un faux problème. L'euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures. La logique socialiste c'est la liberté fondamentale, c'est le suicide; en conséquence le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société".
Jacques Attali in l'Avenir de la vie, Paris, Seghers, 1981, p.268-274
Jacques Attali, « La médecine en accusation », L’Avenir de la vie, préface d’Edgar Morin

"Afin de limiter la surpopulation et de pouvoir gérer les ressources alimentaires rationnées, la vie des individus est limitée à 30 ans, âge auquel chacun est invité à une cérémonie publique appelée le carrousel, où, sous couvert de renaissance, son corps est purement et simplement désintégré."
Propos du film L'Age de Cristal

« New York, 40 millions d’habitants, année 2022. La pollution a détruit toutes les ressources alimentaires de la planète. Seule une société de classes sans pitié permet à une caste privilégiée de survivre. Pour nourrir la populace, on utilise les cadavres des hommes pour produire le nouvel aliment : Soleil vert. Magnifique et émouvante scène de la mort volontaire du vieillard devant de belles images écologiques (du passé)… »

Synopsis du film Soleil vert


Aucun commentaire: