15 juillet 2011

Les Choses


Les Choses est un roman1 de Georges Perec publié en 1965 par Maurice Nadeau dans sa collection des Lettres nouvelles, chez Julliard et ayant reçu le prix Renaudot la même année.

Perec raconte la vie d'un jeune couple d'enquêteurs (pour des enquêtes d'opinions) dans les années 1960, qui vit à Paris, mais trouve sa vie monotone et rêve d'avoir toujours plus de choses, de partir en voyage, d'être riche... mais il ne s'en donnent pas les moyens, essayant vainement de chercher une passion, un but, une idée à défendre pour donner un sens à leur vie. Puis Sylvie et Jérôme partent vivre en Tunisie, à Sfax, afin de tester un nouvel emploi qui leur est proposé. C'est un échec. Ils reviennent donc en France, tout d'abord à paris puis à Bordeaux dans le but d'avoir un meilleur poste. La fin de l'histoire se passe dans un train, pour une nouvelle destination. Ils se trouvent dans un train luxueux, la nourriture parait délicieuse, mais ils sont victime de leurs rêves, ne trouvant donc pas le bonheur auquel ils aspirent.

Fait particulier de ce roman, ce ne sont pas les personnages qui prennent une grande importance mais ce sont les choses qui sont décrites durant plusieurs pages avec beaucoup de détails et de façon méticuleuse. Mais en vérité, les choses ne sont que des bibelots. L'emploi du conditionnel plonge le lecteur dans le rêve des personnages du roman.

Ce roman traite aussi de la recherche du bonheur à travers le consumérisme. Les personnages sont matérialistes et leur besoin d'acheter est infini.

(voir THX 1138)

Aucun commentaire: